Documentaire : Syrie, du chaos à l'espérance

Date : le 16 février 2019 à 19h00
Conférencier : Eddy Vicken
Lieu : Mairie de Lyons-la-Forêt, 27480 Lyons-la-Forêt

Six années de conflit armé. 500 000 morts. Plusieurs millions de déplacés qui prennent les routes incertaines de l’exil à travers le Moyen-Orient et l’Europe.

 

Derrière ces chiffres froids et anonymes qui ne révèlent que l’ampleur du désastre, ce sont bien des individus qui subissent de façon indicible et de plein fouet les atrocités d’une guerre totale où les belligérants sont alimentés par les intérêts des puissances régionales et mondiales.

Images – Droits réservés

Guerre totale car les civils sont en première ligne. Ceux qui ne périssent pas restent meurtris dans leur chair, dans leur âme. Aucune famille n’est épargnée, aucune confession. Surtout pas ceux qui constituent les minorités les plus fragiles tels les chrétiens orientaux.

 

Dans l’inconscient collectif la Syrie est à présent synonyme de guerre civile, de guerre énergétique, de guerre d’anéantissement, de guerre sainte, de guerre pour le leadership régional, d’enjeu pour les grandes puissances qui veulent y imposer leur vision du monde.

 

Pourtant la Syrie l’un des berceaux de l’humanité, demeure jusqu’à nos jours l’épicentre de civilisations qui ont marqué l’histoire du monde par leur raffinement et leur culture. Pour qui tend l’oreille pour écouter le récit des anciens et des plus jeunes, dans ce pays aux paysages somptueux, un tel malheur était inimaginable : ici vivaient de façon tolérante et harmonieuse chrétiens et musulmans. Un équilibre toutefois fragile et précaire que les printemps arabes et l’émergence de la menace djihadiste ont totalement bouleversé.

 

Pour ce film qui donne la parole aux syriens le réalisateur Eddy Vicken a parcouru le pays du sud au nord à deux reprises au cours de l’été et de l’automne 2017 de Damas à Alep. Ce road movie fait étape dans les villages chrétiens de Maaloula et Maardeh, la ville d’Homs ou le krak des chevaliers, mais aussi Kessab village peuplé d’Arméniens que ses habitants durent fuir un temps, suite à l’attaque massive de djihadistes ayant franchi la frontière turque.

 

Eddy Vicken – Crédits réservés

Eddy Vicken est auteur et réalisateur de plus de 30 films documentaires. Il signe ses débuts avec une série intitulée : « Ces messieurs de la famille », dédiée aux cinéastes français de l’âge d’or du cinéma. Il a alors collaboré avec Jane Fonda, Claudia Cardinale et Brigitte Bardot. Par la suite il réalise un film sur le Mont Athos, république monastique millénaire, interdite aux femmes et aux caméras, avec le défi de tourner sur des conditions humaines ou des réalités hors de portée, dans des lieux interdits ou isolés. Il initiera ainsi toute une série de films consacrées à la vie monacale dont, « Veilleurs dans la nuit », plusieurs fois primé, qui aborde la question de l’engagement monastique. Après avoir réalisé en 2016 un film sur les minorités serbes du Kosovo, il réalise un documentaire sur la situation des chrétiens en Syrie après 7 années de guerre. Depuis 2017, il réalise régulièrement des films à caractère historique ou culturel pour la chaîne Arte.

.