Conférence : La Tenture de l’Apocalypse : histoire intime d'un chef d'oeuvre

Date : le 25 février 2017 à 19h00
Conférencier : Clémentine Mathurin
Lieu : Mairie de Lyons-la-Forêt, 27480 Lyons-la-Forêt

Commandée en 1373 par Louis Ier, duc d’Anjou, puis léguée par le roi René à la cathédrale d’Angers cent ans plus tard, la Tenture de l’Apocalypse est une œuvre majeure du patrimoine français, la plus longue tapisserie médiévale conservée dans le monde. Commande prestigieuse d’un duc mécène, elle est tissée jusqu’au début des années 1380. Elle illustre, sur près de 140 mètres, l’Apocalypse de saint Jean et devient rapidement une tapisserie très connue à une époque où cet art connaît un développement important. Son usage au XIVe siècle reste cependant mystérieux. A-t-elle été commandée pour un lieu précis ? Un évènement précis ?

© Antoine Ruals / Centre des monuments nationaux

© Antoine Ruals / Centre des monuments nationaux

Des documents d’archives nous permettent tout de même de connaître certains de ses usages, ses transports et pérégrinations jusqu’en 1480, date à laquelle elle devient un des fleurons du trésor de la cathédrale d’Angers. Exposée lors des temps liturgiques importants jusqu’au XVIIe siècle, elle passe progressivement de mode jusqu’à être « mise au rebut » au XVIIIe siècle. Commencent alors des temps sombres qui conduisent à sa vente, son découpage jusqu’à sa redécouverte dans les années 1850 par un chanoine qui en entreprend la restauration.

Exposée en permanence depuis les années 1950 au château d’Angers dans une galerie construite pour l’abriter, elle a fait l’objet d’une restauration dans les années 1990. Aucune intervention ou bilan n’a eu lieu depuis lors. La Direction régionale des affaires culturelles des Pays de la Loire, responsable scientifique de l’œuvre, a donc lancé un constat d’état complet des tapisseries mené par Clémentine Mathurin, qui a permis de collecter de nombreuses données techniques et scientifiques sur la fabrication de cette œuvre insigne, son histoire et son état de conservation, données inédites qui éclairent d’un nouveau jour ce chef d’œuvre du patrimoine français.

Clémentine Mathurin © Ouest France

Clémentine Mathurin © Ouest France

Clémentine Mathurin est conservatrice du patrimoine / conservatrice des monuments historiques à la DRAC des Pays de la Loire depuis trois ans. Elle est en charge les départements du Maine-et-Loire et de la Vendée. Dans ce cadre, elle conduit de nombreuses opérations sur les monuments historiques, immeubles et objets mobiliers. Parmi elles, deux l’occupent plus particulièrement : la restauration du portail occidental de la cathédrale d’Angers et la Tenture de l’Apocalypse conservée au château d’Angers.

 

.