Théâtre : Une heure et 13 minutes avec Jean Tardieu

Date : le 18 mars 2017 à 19h00
Comédienne : Diane Dunoyer de Segonzac
Lieu : Mairie de Lyons-la-Forêt, 27480 Lyons-la-Forêt

Dans le cadre du 19e Printemps des Poètes, avec Une heure et 13 minutes avec Jean Tardieu, la comédienne Diane Dunoyer de Segonzac nous offre un spectacle qui se veut un voyage ludique, humoristique et profond dans les arcanes d’un langage cher à cet écrivain et poète extrêmement fécond. Tout repose ici sur l’interprétation : peu de décor, pas de costumes ni accessoires (ou presque), un instrument de musique pour ponctuer quelques moments. Seront lus au court de cette heure et 13 minutes quelques œuvres de Tardieu dont l’excellent et drolatique Un Mot pour un autre extrait de Théâtre de chambre, mais aussi des passages de La Part de l’ombre, du Fleuve caché, de L’Accent grave et l’accent aigu, des Jours pétrifiés.

Jean Tardieu © DR

Jean Tardieu © DR

Né le 1er novembre 1903 dans l’Ain, Jean Tardieu, poète avant tout et surtout, écrit pour le Théâtre et travaille de nombreuses années à la radiodiffusion française.

A la veille de la guerre, il publie son premier volume de poésie, Accents (éditions Gallimard). Puis, il intègre les mouvements de Résistance et participe à la diffusion de plaquettes et d’émissions radio clandestines. Il se lie d’amitié avec Pierre Seghers, Paul Eluard, Raymond Queneau, Max-Pol Fouchet et Pierre Emmanuel. En 1944, Figures (éditions Gallimard) est son premier succès littéraire d’envergure.

Son œuvre remet en jeu les conventions des genres. L’auteur multiplie les expériences autour du langage poétique et de sa relation avec les mots du quotidien. Mêlant Théâtre et Poésie, il renouvelle la dramaturgie contemporaine avec des pièces « éclairs », données en un acte (Le Théâtre de chambre, éditions Gallimard, 1955 ou Poèmes à jouer, éditions Gallimard, 1960)

Jean Tardieu reçoit notamment le Grand Prix de Poésie de l’Académie française en 1972 et le Grand Prix de la Société des Gens de Lettres en 1986.

Il fut familier de Gerberoy (non loin de Lyons) de 1980 jusqu’à sa disparition le 27 janvier 1995.

Biographie : © Catherine Jajolet pour le 19e Printemps des Poètes (du 4 au 19 mars 2017)

Diane Dunoyer de Segonzac © DR

Diane Dunoyer de Segonzac © DR

Diane Dunoyer de Segonzac a joué à Paris et en province divers rôles classiques et modernes sous la direction de Vicky Messica, Jean-Louis Thamin, José Valverde, Jean-Luc Jeener, Stéphanie Tesson… et récemment interprété le personnage d’Aurélie dans La Folle de Chaillot au théâtre du Nord Ouest à Paris. Comme metteur en scène, elle a monté Protée de Claudel, La Grammaire de Labiche et Ondine de Giraudoux dans ce même théâtre. Elle participe depuis 2003 aux Fantaisies potagères créées par Stéphanie Tesson au Potager du Roi à Versailles. Diane Dunoyer de Segonzac lit en continue La Recherche du temps perdu de Marcel Proust au Théâtre du Nord Ouest. Elle y donne également son spectacle Une heure et 13 minutes avec Jean Tardieu.

Cet événement a reçu le label du festival "Le Printemps des Poètes"

Cet événement a reçu le label du festival « Le Printemps des Poètes »

Nombre de places limité

.