Concert : Seconde partie des 5èmes Rencontres « Ravel en Lyons »

Date : le 10 septembre 2016 à 19h00
Ténor et musiciens : Enguerrand de Hys, Guillaume Bellom et Paul Beynet
Lieu : Eglise Saint-Denis de Lyons, 27480 Lyons-la-Forêt

Achetez vos billets en ligne via le site de paiement sécurisé PayPal.

Dans le cadre du festival Normandie Impressionniste, la seconde partie des 5èmes Rencontres  « Ravel en Lyons » est placée, pour ce 5e anniversaire, sous le thème « portraits impressionnistes ».

Trois jeunes musiciens, un ténor et deux pianistes parmi les meilleurs de leur génération, interpréteront des oeuvres de Claude Debussy, Gabriel Fauré et Maurice Ravel. Ce concert rendra également hommage au compositeur Roland Manuel, disparu il y a 50 ans ; l’ami par lequel Maurice Ravel connut Lyons-la-Forêt et y fit de fréquents séjours. Quatre lectures-portraits, par Sylvie Speck-Wetzel, extraites de l’ouvrage Correspondances impressionnistes paru aux Editions Diane de Selliers rendront un vivant témoignage aux artistes impressionnistes pour lesquels la Normandie fut souvent et aussi l’une des plus belles terres d’inspiration…

 

Musiciens

Enguerrand de Hys, ténor

Guillaume Bellom et Paul Beynet, piano

 

Programme (1h30 environ avec entracte)

Claude Debussy, Prélude de la Suite Pour le piano (1901) par Guillaume Bellom 

Maurice Ravel, Menuet du Tombeau de Couperin (1917), par Paul Beynet

Lecture par Sylvie Speck-Wetzel

Roland Manuel, Menuet sur le nom de Ravel, par Paul Beynet

Claude Debussy, Les Estampes (1903) (Pagodes, Soirée dans Grenade, Jardins sous la pluie), par Guillaume Bellom

Lecture par Sylvie Speck-Wetzel

Gabriel Fauré, Deux Mélodies de Venise Op. 58 (1891) (Mandoline, En sourdine), par Enguerrand de Hys et Paul Beynet

Entracte de 15 minutes durant lequel sera proposé à la vente par les éditions Diane de Selliers l’ouvrage Correspondances impressionnistes.

Lecture par Sylvie Speck-Wetzel

Gabriel Fauré, Trois Mélodies de Venise Op. 58 (1891) (Green, A Clymène, C’est l’Extase), par Enguerrand de Hys et Paul Beynet

Maurice Ravel, Cinq Mélodies populaires grecques (Chanson de la mariée, Là-bas, vers l’église, Quel galant m’est comparable, Chanson des cueilleuses de lentisques, Tout gai !), par Enguerrand de Hys et Paul Beynet

Lecture par Sylvie Speck-Wetzel

Maurice Ravel, Ma Mère L’Oye (Pavane, Petit Poucet, Laideronnette, Impératrice des Pagodes, Les entretiens de la Belle et la Bête, Le Jardin féérique), par Guillaume Bellom et Paul Beynet

 

Tarifs

Plein Tarif : 25€

Tarif réduit (sur présentation d’un justificatif) : 20€ (Membres des Amis de Lyons et porteurs de la carte du festival Normandie Impressionniste)

Gratuit pour les moins de 12 ans.

Billetteries

La billetterie en ligne est ouverte. La billetterie papier ouvrira un mois avant l’événement. Les billets seront disponibles à l’Office de Tourisme du Pays de Lyons, place Benserade, Lyons-la-Forêt (Eure), tél. 02 32 49 31 65.

Et le soir du concert, à partir de 18h, à l’église Saint-Denis de Lyons, Rue de l’Eglise, 27480 Lyons-la-Forêt.

Biographies

Enguerrand de Hys © DR

Enguerrand de Hys © DR

Enguerrand de Hys commence le chant au CRR de Toulouse, puis il intègre, en 2009 le CNSM de Paris. Il est Révélation Classique Adami 2014. Il s’intéresse, très tôt, au répertoire du Lied et de la Mélodie et il forme un duo avec le pianiste Paul Beynet. Ils sont lauréats du Concours de Gordes (2014). Enguerrand a gagné le 2ème Prix au Concours de Mélodie de Toulouse (2011). Les rôles mozartiens tiennent une place importante dans son répertoire puisqu’il a chanté Podestà dans La Finta giardiniera, Ottavio ainsi que Basilio et Don Curzio au Théâtre de Bastia, Pedrillo dans l’Enlèvement au Sérail avec l’Orchestre d’Avignon, Ferrando, le rôle titre dans Mitridate, re di Ponto, Alessandro dans Il re pastore avec l’Ensemble Matheus, et le 2ème Prêtre et le 1er Homme d’arme dans Die Zauberflöte à St Etienne. Parmi ses autres rôles, notons le Jeune Homme dans Reigen de Boesmans, le Gondolier dans Otello de Rossini au Théâtre des Champs Elysées et au Festival de Salzbourg, Ubaldo dans Armida de Haydn, Facio dans Fantasio d’Offenbach, le Baron dans La Jacquerie de Lalo au Festival de Montpellier, le Chevalier Danois dans Armide de Lully au Festival d’Innsbrück. Cette saison, il sera Arturo dans Lucia à Limoges et à Reims, Alfred dans La Chauve-Souris en Avignon, Pitou dans Geneviève de Brabant d’Offenbach à Montpellier, Gontran dans Les Mousquetaires au couvent à Marseille et Ke-ki-ka-ko dans Ba-ta-clan d’Offenbach au Festival de Montpellier. Dans ses projets, Hippolyte dans Phèdre de Lemoyne, Facio dans Fantasio ainsi que Fritz et le Veilleur de nuit dans la Nonne sanglante à l’Opéra Comique, et le 1er Commissaire dans Les Dialogues des Carmélites au TCE.

 

Paul Beynet

Paul Beynet

Diplomé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en piano, accompagnement vocal et musique de chambre, Paul Beynet (né en 1989) est depuis son plus jeune âge fasciné par la polyvalence que lui offrent les 88 touches de son instrument. Au long de son parcours, il a eu l’occasion d’étudier auprès de grandes personnalités. Parmi elles se distinguent Anne le Bozec, Suzan Manoff et Agnès de Brunhoff, artistes et pédagogues hors pairs qui l’ont aidé à développer une approche organique du piano et de la scène. Jeune homme étonnant, aux multiples facettes, Paul Beynet interpelle de plus en plus le monde musical par son jeu souvent qualifié de sincère et hors du commun. Depuis quelques années, des festivals tels que Cantica Sacra de Rocamadour, Uzerche, 1001 Notes en Limousin, Les Journées Ravel de Montfort-L’Amaury se voient lui confier des projets de récitals solistes et chambristes. David Syrus, chef de chant au Royal Opera du Covent Garden de Londres écrit de lui : « Paul Beynet est un musicien de premier plan qui interprète les partitions avec autorité et imagination […] Extrêmement sûr de lui techniquement […] je pense qu’il fera carrière et le recommande sans réserve […] »

Paul Beynet est depuis 2016 artiste en résidence au Théâtre Impérial de Compiègne.

 

Guillaume Bellom

Guillaume Bellom

Né en 1992, Guillaume Bellom débute conjointement l’étude du piano et du violon à l’âge de six ans au Conservatoire à rayonnement régional de Besançon. Il y obtient en 2008 ses prix de piano, de violon et de musique de chambre. En 2009, il est admis à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de piano de Nicholas Angelich et Romano Pallottini et suit également les enseignements de Franck Braley, Marie-Françoise Bucquet, Dominique Merlet, Leon Fleisher ou encore Jean-Claude Pennetier. En 2011, il est reçu à l’unanimité au concours d’entrée en violon du Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de Roland Daugareil. Son grand intérêt pour la musique de chambre le pousse à se produire au sein de diverses formations, notamment au festival de Pâques et à l’Août musical de Deauville.

Après avoir obtenu son Master en mai dans la classe d’Hortense Cartier-Bresson, il rejoint en septembre 2014 la formation au Diplôme d’Artiste Interprète. La même année, il fait ses débuts au Théâtre des Champs-Elysées en interprétant le Carnaval des animaux de Saint-Saëns et devient lauréat de la fondation L’or du Rhin.

Il est régulièrement invité à jouer à la fondation Singer-Polignac où il est pianiste résident depuis 2012, au festival des Arcs, à Pianos aux Jacobins, au festival des claviers de Bel-Air à Chambéry, aux journées Ravel de Monfort l’Amaury, au Palazzeto Bru Zane à Venise, au festival Orgue en ville de Besançon, au Printemps Musical de Saint-Côme, au printemps musical des Alizés à Essaouira, aux Vacances de Monsieur Haydn à la Roche-Posay, au festival Chopin de Nohant…

Il remporte en 2015 le 1er prix du Concours International de Piano D’Épinal, en interprétant en finale le concerto de Schumann avec l’orchestre National de Lorraine sous la direction de Jacques Mercier. La même année, il est finaliste du Concours Clara Haskil et obtient le prix « Modern Times » pour la meilleure interprétation de l’œuvre contemporaine. En 2016, il remporte également le prix Thierry Scherz des sommets musicaux de Gstaad. Il a enregistré deux disques avec le pianiste Ismaël Margain sous le label Aparté, un premier consacré aux œuvres de Schubert pour quatre mains (ffff-Télérama) ainsi qu’un deuxième disque Mozart, qui parut en avril 2014.

Son premier album en solo est à paraître au Printemps 2017.

 

Sylvie Speck-Wetzel

Sylvie Speck-Wetzel

Bibliothécaire de formation, Sylvie Speck-Wetzel a enseigné la langue et la culture française à l’Institut culturel franco-allemand de Tübingen (Allemagne) pendant de nombreuses années (1980-2004).

De retour en France, elle a conservé et développé une activité qui lui est chère : la lecture à haute voix (Formations auprès de conteurs, acteurs, chanteurs).

Elle participe à des spectacles littéraires variés en Pays d’Aix-en-Provence, et intervient en milieu scolaire pour monter des spectacles de lecture à haute voix avec des enfants.

« Enfant de Lyons », Sylvie Speck-Wetzel avait proposé une soirée lecture littéraire aux Lyonsais en 2005.

 

Ce concert bénéficie du soutien du festival Normandie Impressionniste, de Dumas Piano et des Editions Diane de Selliers.

Achetez vos billets en ligne via le site de paiement sécurisé PayPal.

.