Retour sur une année riche en événements

31 décembre 2017

La parution de l’ouvrage Lyons-la-Forêt aux Editions du patrimoine en juin 2017 aura été l’événement le plus marquant de cette année pour les Amis de Lyons.Si j’en ai assuré la direction et en suis co-auteur, je suis particulièrement heureux d’avoir fait ce bel ouvrage grâce à la volonté de Thierry Plouvier et de son conseil, mais aussi de quatre membres du conseil d’administration des Amis de Lyons, tous passionnés par l’histoire de notre village : Ariane Dollfus, François Le Vert, Bruno Nardeux et Jean-Philippe Hecketsweiler, qui pour trois d’entre eux sont issus de vieilles familles lyonsaises.

Couverture de l'ouvrage

Couverture de l’ouvrage

Un bel ouvrage sur Lyons par des Lyonsais, avec la très sympathique complicité – je ne l’oublie pas – de beaucoup de Lyonsais et sous le regard d’un amoureux de Lyons, le photographe de patrimoine Hervé Ternisien (www.herveternisien.com) qui aura arpenté durant deux années, en toutes saisons, les rues et la forêt à la recherche de la vue et de la lumière idéales. Vous connaissez, je l’espère, le résultat de ce travail dont nous n’avons pas à rougir et qui est certainement aujourd’hui la plus belle « carte de visite » que l’on puisse offrir de notre ville à ceux qui ne la connaissent pas encore ou qui voudraient pouvoir y demeurer davantage.

2017 aura été aussi l’année des premières « Rencontres à la bibliothèque Gabriel de Broglie » au château de Bois-Héroult (Seine-Maritime). Une journée consacrée, pour ce premier rendez-vous, aux jardins en écho à l’exposition qui se tenait au Grand Palais à Paris dont Marc Jeanson, l’un des commissaires, aura été un brillant intervenant, tout comme l’excellent Jacques Garcia, propriétaire du château du Champ-de-Bataille, ou encore l’historien des jardins Gabriel Wick. A suivre donc, en 2018 sur d’autres thèmes.

L'année 2017 en images

L’année 2017 en images

Les Amis de Lyons ont eu aussi comme l’an passé en soutenant la restauration des deux grands portraits de l’ancienne salle du bailliage de Lyons à cœur cette année de faire connaître et de valoriser l’histoire et le patrimoine de Lyons. Le 16 septembre, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, une plaque en hommage au peintre surréaliste André Masson a été posée sur la façade de la maison située 35 rue du Bout-de-Bas en présence de Diego Masson, son fils et de Didier Ottinger, le directeur adjoint du Centre Pompidou. Ami de nombreux intellectuels de son temps dont André Breton, Aragon, Bataille ou encore Malraux, Masson les reçut chez lui à Lyons à la fin des années trente. Une période que son fils Diego qualifie de plus féconde dans l’ensemble de l’œuvre de son père.

Une année ponctuée aussi presque chaque mois de rendez-vous amicaux ouverts à tous : autour de la découverte et du voyage avec l’écrivain voyageur Cédric Gras ou encore le romancier journaliste Edouard Launet, du théâtre avec la comédienne Diane de Segonzac, de l’actualité avec la juge Laurence Le Vert, de l’histoire et du patrimoine avec le conservateur Guillaume Fonkenell qui fit mémoire du fabuleux projet de palais royal de Charles IX à Charleval, réunissant le temps d’un soir Charlevalais et Lyonsais.

Plaque en hommage à André Masson

Plaque en hommage à André Masson

Il y aurait beaucoup à dire sur la programmation de l’année qui s’achève, et j’allais oublier le dîner surréaliste préparé par Christophe Poirier, chef étoilé du restaurant La Licorne royale, en hommage aux séjours d’André Breton, d’André Masson, de Pierre Mabille et d’autres membres de ce célèbre mouvement à Lyons. Je terminerai mon propos sur la 6e édition des  « Rencontres Ravel en Lyons » qui fit mémoire, 100 ans après son achèvement à Lyons, du Tombeau de Couperin. Des rencontres qui, comme cette année, accueillent de jeunes musiciens professionnels encore étudiants au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris ou issus de celui-ci. C’est une grande chance pour notre ville de faire vivre cet inestimable héritage ravélien et de le faire vibrer ainsi sous les voutes séculaires de notre belle église.

Je vous invite tous à découvrir sur notre site en début d’année prochaine l’ensemble de nos événements à venir et bien sûr à nous rejoindre si le cœur vous en dit !

Vincent FREYLIN
Président des Amis de Lyons
contact@amisdelyons.com